Les savoirs et savoir-faire des mesureurs d’eau des foggaras inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel.

Le Comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni à Maurice jusqu’au 1er décembre, a inscrit lors de sa session de ce matin sept éléments sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Le Ministère de la Culture enregistre avec fierté la décision du Comité Intergouvernemental de Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel del'UNESCO, réuni actuellement aux Iles Maurice, d'inscrire l’élément culturel "KEYALIN EL MA"(les mesureurs d’eau) sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité tout en rappelant la nécessitéde sauvegarder et de préserver ce patrimoine de l’humanité. La décision a été adoptée à l’unanimité par les 24 États membres du Comité.

Le Comité Intergouvernemental n’a pas manqué, par ailleurs, de relever l’importance de cet élément culturel relative à la gestion ingénieuse de l'eau par les populations du Touat, tout en félicitant l’Algérie pour avoir reconnu le caractère vital du savoir traditionnel lié à la gestion de l'eau.

Il est à préciser que l’inscription de l’élément culturel "KEYALIN EL MA" surla liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité vient s’ajouter à d’autres éléments culturels déjà inscrits sur cette même liste à savoir :

- le costume nuptial féminin de Tlemcen

- le Sbouâ de Timimoun

- Pèlerinage du Rakb de Sidi Cheikh

- l'Imzad

- Ahellil du Gourara

la fête de la Sbeiba à Djanet

Consulter le dossier d'inscription de l'élément  

voir le site de l'UNESCO