SYSTÈME DES FOGGARAS (Mesureurs d'eau des foggaras du touat - tidikelt "kiyalin el-ma")

Chercher l’eau sous terre et la conduire à l’air libre pour irriguer des jardins est connu par plus d’une vingtaine de pays de tous les continents. Ce système, connu sous le nom de « foggaras » en Algérie, existe dans les oasis sahariennes du Touat-Tidikelt. Pour les communautés vivant dans ces oasis ces foggaras constituent plus qu’un élément identitaire : il s’agit de survie face à un environnement difficile. L’irrigation par la foggara n’est viable qu’avec la présence des mesureurs d’eau ou aiguadiers (kiyal) qui par leurs calculs répartissent de manière équitable ce bien vital entre les différents propriétaires. Dans un passé proche, le mesureur d’eau était l’une des personnes les plus connues et respectée de tous les villages (ksour) importants  et ceux qui n’en avaient pas un étaient obligés de recourir aux services du mesureur le plus proche. Ce qui nous intéresse ici, est principalement le savoir qui s'est constitué et transmis autour des questions liées au partage de ces eaux ramenées à la surface du sol.

Photos

Film documentaire de 10 min

Déclarations de Mesureurs d'eau