Le Couscous : sa place et son rôle dans la vie sociale.

  Description de l'élément

Le couscous est un mets originellement consommé dans toutes les localités de l’Algérie ainsi que dans tous les pays d’Afrique du nord. Mais son empleur est telle qu’il est aujourd’hui connu dans le monde entier et des restaurants s’implantent d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre.

Fabriqué à l’origine par des femmes en communautés, et transmis de mère en fille, entouré de traditions et de rituels, le plat du couscous commence  a se produire de façon industrielle, par différents acteurs dans le monde entier.  

Mais plus qu’un savoir-faire spécifique à une région et à une catégorie sociale, ce mets,  directement lié à la vie de famille et de la communauté, est signe de rassemblement familial, de fédération communautaire, de générosité sociale et de dons.

Concrêtement, le couscous est d’abord une semoule de blé ou d’orge roulée de façon traditionnelle avec les paumes des mains de femme, bien à plat, dans un récipient plat et doux. La semoule est transformée en graines bien calibrées, parce que passées dans plusieurs tamis qui définissent la taille minimale et maximale, entre 1mm et 1mm et demi[1] (il existe aussi un couscous grossi (bercoukes) plus épais qui a ses conditions et ses traditions).



[1] - Une confusion à lever, ce qu’on appelle en Europe « semoule » est en fait le couscous roulé.

Télécharger la fiche d'identification en PDF