Sunday, 03 October 2021 17:09

Les preuves d’une très ancienne présence de la civilisation acheuléenne en Afrique du Nord

Les chercheurs du CENIEH (Espagne) et du CNRPAH (Algérie) rapportent la présence de la plus ancienne industrie lithique acheuléenne découverte en Afrique du Nord, datée d'environ 1,7 million d'années.

Dans un nouvel article publié dans la revue Quaternary Science Reviews (voir lien de l’article plus bas), les chercheurs du Centro Nacional de Investigación sobre la Evolución Humana (CENIEH) (Espagne) et du Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques (CNRPAH) (Algérie), présentent un panorama des recherches en cours menées dans la vallée de l'Oued Boucherit, située dans la commune de Guelta Zergua à 20 km à l'est de la ville de Sétif (Algérie).

Là, les dépôts sédimentaires renferment une succession unique de dépôts fossilifères et archéologiques datant entre 3,9 et 1,7 million d'années (Ma). La découverte la plus remarquable est peut-être celle des plus anciennes preuves d'industries lithiques acheuléennes en Afrique du Nord. Daté d'environ 1,7 Ma, la découverte d’Oued Boucherit fait vieillir de près de 400 000 ans la présence de la technologie acheuléenne dans cette partie d’Afrique. Cette découverte est primordiale car cela pourrait modifier substantiellement notre compréhension des débuts des premières cultures humaines et leurs migrations à travers le continent africain.

Durant les années 1950 le paléontologue Camille Arambourg a rapporté déjà la présence d'outils lithiques acheuléens dans la région de l’Oued Boucherit, notamment des bifaces et des trièdres façonnés à l’aide d’une technologie plus sophistiquée que la précédente technologie oldowayenne, mais leur provenance stratigraphique exacte est restée incertaine jusqu'à présent. Les prospections de terrain menées au cours des dernières années ont permis de découvrir de nouveaux artefacts lithiques, et surtout, de définir leur contexte stratigraphique et d’estimer leur âge.

En 2018, une autre importante découverte faite à Ain Boucherit a été publiée dans la revue Science rapportant les plus anciennes industries lithiques de technologie oldowayenne (galets taillés, nucleus et éclats) en Afrique du Nord, datées de 2,4 Ma. En conséquence, la vallée de l'Oued Boucherit abrite les plus anciens assemblages lithiques oldowayens et acheuléens découverts en Afrique du Nord. Cette zone, riche en fossiles vertébrés et restes archéologiques constitue aujourd’hui un site référenciel permettant l’étude de l'émergence et l'évolution des premières cultures humaines dans leur contexte paléoenvironnemental à l’instar des zones référentielles d’Afrique de l’Est et du Sud,

Lien de l’article : https://authors.elsevier.com/sd/article/S0277379121003231

Mohamed Sahnouni, Professeur et Coordinateur du Programme d'Archéologie au CENIEH (Espagne) ; Directeur de Recherche Associé au CNRPAH (Algérie) ; Chercheur Associé au Stone Age Institute et au Département d’Anthropologie d’Indiana University (USA) ; et Directeur des Fouilles des sites d’Ain el Hanech-Ain Boucherit (Sétif) et de Tighennif (Mascara)

 

Read 97 times

Festivals et colloques

Constantine capitale de la culture arabe

2015

Cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie

2012-2013

Tlemcen Capitale de la Culture Islamique 2011

2011

Festival Panafricain 2009 à Alger

2009

Alger, Capitale de la Culture Arabe 2007

2007

Colloques organisés par le centre

2005-2019

Rechercher